Philosophie

On ne sort pas indemne de la fréquentation des belles choses. De ses réveils ocre ou azur, de ses promenades au soleil paille ou aux brumes de mousseline, des paysages aux ombres pures qu’elle a traversés au seul bruit du train qui va, So.Skaia a voulu cueillir la grâce, le mouvement, la caresse. Parce qu’elle est un monde qui abrite la lumière dans des niches de marbre à l’heure du soleil vertical, qui recueille l’eau précieuse dans des coquillages délicats comme de la guipure et qui tempère son exubérance par la finesse d’une géométrie élégante, l’Inde est son attraction première. Ses façonniers ont les gestes du sculpteur qui épouse la souplesse des courbes des rivières, une patience qui descend à la minutie, la science intime des rythmes savants. Au milieu d’une nature de zébus à cornes écarlates, d’oiseaux tourbillonnant, d’arbres au feuillage de dentelle sous l’odeur de roses, de lilas, d’oranges qui parlent de l’au-delà, ils racontent avec plaisir l’histoire de leurs châles légers, du grain serré et des veines noires de leurs bois anciens, des couleurs de leurs tissus – verts comme la déesse de la philosophie née dans une mer de lait, rouges comme les nobles guerriers et les saris de mariage… So.Skaia qui les a longuement côtoyés a puisé dans leur répertoire et a sollicité leur savoir-faire pour réaliser ses créations: ici un banc en manguier pour enfants sages – ou pas -, là, inspiré du sharpoy, un lit de sieste ou de méditation en cordes tressées, des sacs qui organisent la rencontre heureuse de la matière artisanale – tissu, cuir – et des impératifs urbains (de grandes poches, des fermetures…). Le catalogue pionnier de sa collection, strictly lumineux, avec une prédilection pour le bonheur des petits d’hommes, donne dans la faveur des lignes simples, des matières pures, des relations éthiques, des usages pratiques et accessibles. Le bien-être c’est aussi de céder - à la séduction. So what? So.Skaia.

x

Contactez nous

Nom *
Nom